• Phoques gris épuisés en soins à Volée de piafs

    Depuis le début de l'année, Volée de piafs accueille des pensionnaires assez inhabituels dans notre centre : des phoques gris.

    4 jeunes mâles ont été successivement accueillis en soins. Âgés de 3 mois environ, ce sont des juvéniles ayant perdu toute leur réserve de graisse après leur sevrage récent. Ces jeunes ont subi de plein fouet les dernières intempéries et arrivent au centre en grande détresse : anémiés, affamés, blessés, en hypothermie, parasités…

    Ils proviennent de toute la côte atlantique: Île de Ré, Le Croizic, Noirmoutier et Cap Ferret ( !) les centres de soins spécialisés étant débordés.

    L'équipe a dû s'équiper en urgence, avec du matériel adapté, pour prendre soin de ces nouveaux patients qu’il a été nécessaire de nourrir par sonde et de mettre au chaud.
    Hélas, 3 de « nos » phoques n’ont pas survécu car trop affaiblis pour remonter la pente malgré les soins.
    En photos, notre rescapé, arrivé du Cap Ferret maigre et couvert d’abcès. Aujourd’hui il est guéri, il tient sa température corporelle et mange ses 2 kg de poisson par jour. Il s’est remis à apprécier le bain en barbotant tout d’abord, et à présent il nage.
    Il devrait prochainement rejoindre des congénères au centre de soins des phoques d’Océanopolis.
    Coup de chapeau à Tess, volontaire en service civique, qui ayant effectué un stage à Océanopolis dans le passé a rapidement retrouvé les bons gestes et une belle aisance avec ces animaux.

    Merci au réseau Pélagis pour le soutien et les conseils.